Index   Back Top Print

[ FR  - IT ]

VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS
AU KENYA, EN OUGANDA ET EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

(25-30 NOVEMBRE 2015)

SALUT DU SAINT-PÈRE AUX JOURNALISTES
AU COURS DU VOL ROME-NAIROBI

Vol Papal
Mercredi 25 novembre 2015

[Multimédia]


Lors du voyage aller vers Nairobi, sur l’avion papal, le père Lombardi a présenté les journalistes au Pape :

Saint-Père, bienvenue parmi nous. Merci de nous accorder ce moment de rencontre et de salutations, comme le veut désormais la tradition, au début des voyages. Le Saint-Père m’a autorisé à vous donner deux informations avant de lui donner la parole. La première est qu’hier soir, comme à l’accoutumée, il est allé prier la Vierge à Sainte-Marie-Majeure, de manière très privée, pour demander la protection de Marie pour ce voyage. Et la seconde est que ce matin, tandis qu’il quittait Sainte-Marthe, comme d’autres fois par le passé, il a été salué par quelques sans-abri, et par un groupe de onze femmes et de six enfants : ce sont des femmes qui ont été victimes de violences familiales, de traite, de prostitution et qui étaient présentes avec leurs enfants et sont aujourd’hui dans une Maison de religieuses qui les aident à se réinsérer. Elles sont italiennes, roumaines, nigérianes, ukrainiennes. Le Pape s’est entretenu avec elles et a manifesté sa proximité envers toutes les personnes qui souffrent de violences et qui sont en chemin pour reprendre leur route dans l’espérance.

Nous comptons ici 74 journalistes, qui vous accompagnent dans cet avion ; de tant de langues et nationalités différentes, comme toujours. Je signale qu’il y a parmi nous quatre Kényans qui représentent ainsi le lieu vers lequel nous nous dirigeons — l’Afrique. Et puis je voulais signaler un groupe important, cette fois, de langue française car — comme nous le savons — l’Afrique est très importante également pour tout le journalisme francophone et la visite en République centrafricaine suscite beaucoup d’attention. Et puis naturellement, nous avons toutes les autres langues et les différents médias qui sont représentés.

Je vous donne la parole ; merci d’être ici avec nous.

Le Pape François a répondu :

Merci, père. Bonjour. Je veux vous saluer et vous remercier pour votre présence et pour votre travail au cours de ce voyage. Je vais avec joie rendre visite aux Kényans, aux Ougandais et à mes frères de République centrafricaine. Je vous remercie pour tout ce que vous ferez afin que ce voyage donne les meilleurs fruits, qu’ils soient spirituels ou matériels. Et à présent, j’aimerais tous vous saluer, un par un.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana