Index   Back Top Print

[ DE  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS
AUX BIENFAITEURS DE LA FONDATION DE LA GARDE SUISSE PONTIFICALE

Salle du Consistoire
Lundi 25 septembre 2017

[Multimédia]


 

Chers frères et sœurs,

Je suis heureux d’accueillir et de saluer chacun de vous, membres des deux fondations helvétiques érigées pour offrir un soutien économique, matériel et technique à la Garde Suisse Pontificale. Je salue les Présidents respectifs, Jean-Pierre Roth et Pascal Couchepin, et je remercie pour les aimables paroles qui m’ont été adressées. Vous êtes venus ensemble à l’occasion de l’inauguration officielle de la nouvelle Centrale opérative, à laquelle vous avez généreusement contribué. Je vous suis reconnaissant de cette visite qui tombe le jour où vous célébrez votre Patron, Saint Nicolas de Flüe dont c’est le sixième centenaire de la naissance. En même temps, je désire vous manifester ma reconnaissance pour votre sollicitude envers le méritoire Corps de la Garde Suisse et pour la profitable coopération qui a été instaurée avec son Commandement et avec les Autorités vaticanes compétentes.

Dans l’accomplissement de votre activité, vous exprimez l’esprit communautaire et solidaire – auquel a fait référence le Président Couchepin -, typique de la présence des catholiques dans la société. Cette attitude trouve ses racines dans l’appel évangélique de l’amour du prochain (cf. Mc 12, 31) et favorise le dépassement des différences et des tensions sociales entre les divers groupes. Par conséquent, vous témoignez concrètement par votre action des idéaux évangéliques et, dans le tissu social suisse, vous êtes un exemple de fraternité et de partage.

L’amour du prochain répond au commandement et à l’exemple du Christ s’il est fondé sur un véritable amour de Dieu. Il est ainsi possible pour le chrétien, par son dévouement, de faire faire aux autres l’expérience de la tendresse providentielle du Père céleste. Pour donner de l’amour aux frères, il faut, en effet, le puiser dans la fournaise de la charité divine, par le moyen de la prière, de l’écoute de la Parole de Dieu et de la Sainte Eucharistie. Avec ces points de référence spirituels, il est possible d’œuvrer dans la logique de la gratuité et du service.

Je vous remercie encore pour tout ce que vous faites en faveur de beaucoup de jeunes Suisses qui décident de consacrer quelques années de leur vie au service de l’Eglise et du Saint Siège. C’est pour moi une occasion pour redire que leur présence discrète, professionnelle et généreuse est très appréciée et utile pour le bon fonctionnement des activités du Vatican.

Que la Vierge Sainte et Saint Nicolas de Flüe vous protègent ainsi que vos familles, et qu’ils vous rendent toujours plus témoins de foi et de bonté. A vous ici présents et à tous ceux qui soutiennent votre louable activité en faveur de la Garde Suisse Pontificale, je forme le vœu que vous poursuiviez avec joie votre fécond engagement et, vous demandant de prier pour moi, je vous donne, avec affection, la Bénédiction apostolique.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana