Index   Back Top Print

[ EN  - FR  - IT ]

Discours au Président de SLOVAQUIE,
 S.E.M. Michal KOVAC*

7 juin 1993

 

Monsieur le Président,

C’est avec une profonde joie que j’accueille en Votre Excellence le premier Président de la République slovaque, née le 1er janvier de cette année, après une longue période d’attente et d’espoir, dans le cadre d’une vie démocratique enfin recouvrée.

Votre visite officielle à l'évêque de Rome, nous la comprenons comme un jalon nouveau dans la longue suite des relations confiantes de votre peuple avec le Siège apostolique. Car la Slovaquie a un illustre passé; dès l’empire romain d’autrefois, des liens s’étaient noués; puis l’œuvre apostolique des saints Cyrille et Méthode, en pleine communion avec le Pape de Rome, a fondé chez vous l’Église, tout en marquant de façon décisive la culture à laquelle la nation est demeurée fidèle, une culture à laquelle le message évangélique a donné beaucoup de sa fécondité.

Monsieur le Président, soyez remercié d’exprimer ici aujourd’hui l’attachement du peuple slovaque à l’Église catholique. Je rencontre bien souvent des groupes de votre pays venus en pèlerinage aux tombeaux des Apôtres et j’ai eu la joie d’aller moi-même à Bratislava en visite pastorale. Par votre intermédiaire, c’est à tous vos compatriotes que je voudrais adresser mes vœux ardents pour la prospérité de la nation, dans l’épanouissement des valeurs humaines, spirituelles et culturelles qui constituent pour elle un patrimoine des plus précieux.

Les événements qui ont permis à l’Europe de tourner une page sombre de son histoire sont encore tout proches. Le chemin parcouru est déjà considérable, mais nous savons bien qu’il est encore long jusqu’à ce que le continent vive tout entier en paix et jusqu’à ce qu’il connaisse une prospérité équilibrée. Il faut pour cela que les racines profondes qui n’ont jamais cessé de vivre dans ces terres nourrissent la conscience et l’espérance active des Européens, à partir des meilleures richesses de leur mémoire.

Pour le renouveau de la société en Europe centrale, le retour à un régime démocratique représente un élément essentiel. J’ai été maintes fois amené à le souligner. Votre venue à Rome me donne une heureuse occasion d’exprimer à l’intention de la Slovaquie mes souhaits sincères pour la consolidation de ses institutions, afin que chacun de vos compatriotes, y compris les membres des minorités nationales, puisse prendre sa part de responsabilité dans la vie commune.

Les souvenirs encore vifs de l’histoire tourmentée du peuple slovaque et de la région qu’il habite montrent bien aussi l’urgence de parvenir à une entente constructive entre les différents pays de ce continent. Il ne faudrait pas que la diversité légitime des identités fasse oublier les nombreux éléments communs de patrimoine qui incitent à reprendre inlassablement la construction d’une unité qui soit source de paix durable. Puisse la Slovaquie, avec les autres pays d’Europe, continuer son chemin dans une solidarité librement vécue!

Monsieur le Président, vous exercez votre haute mission au service d’une nation en majorité catholique. L’Église, en Slovaquie comme partout dans le monde, désire le bien véritable de l’homme et de la société entière. Les fidèles catholiques ont la vocation de se mettre au service de la concorde entre tous les membres de la nation, de poursuivre un dialogue confiant et respectueux avec leurs frères et sœurs d’autres traditions spirituelles, de promouvoir la dignité de l’homme en défendant ses valeurs authentiques et en cherchant à vivre leur foi dans une charité ouverte à tous. Je les encourage à ne pas mesurer leurs efforts pour le bien de leur peuple, dans la vie démocratique, dans l’ouverture à l’égard des peuples voisins et par une réponse généreuse aux appels de l’Évangile.

En vous souhaitant la bienvenue, Monsieur le Président, c’est vers l’ensemble de la République slovaque que se porte ma pensée. Invoquant le Seigneur, Notre-Dame et les saints de votre pays, j'appelle sur vous, sur vos collaborateurs et sur tous vos compatriotes la Bénédiction divine.


*L’Attività della Santa Sede 1993 pp. 486-487.

 

© Copyright 1993 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana