Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS
À L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
DES OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES

Mardi 11 mai 2004 

 

Monsieur le Cardinal,
chers frères dans l'épiscopat,
chers Directeurs nationaux des Oeuvres pontificales missionnaires!

1. C'est avec un plaisir particulier que je vous souhaite à tous la "bienvenue" dans la maison de Pierre, ici au Vatican, après une année supplémentaire de service missionnaire accompli dans vos Eglises présentes dans le monde entier. Je suis très heureux de vous rencontrer car vous êtes, de façon particulière, les "artisans inlassables de la miséricorde de Dieu et de sa paix" (Audience générale, jeudi 14 avril 2004).

Je salue cordialement et je remercie le Cardinal Crescenzio Sepe, Préfet de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples, des paroles qu'il m'a adressées en votre nom à tous.

2. Chers frères, en cette période tumultueuse que traverse l'humanité, les Oeuvres pontificales missionnaires, qui sont au service des Eglises dans le monde, représentent un solide point de repère pour tous ceux qui sont à la recherche de la vérité qui sauve. En effet, c'est à eux que vous indiquez, en annonçant le Christ, le Chemin qui conduit au salut.

Le message que vous offrez est un message d'amour et d'espérance. A travers l'animation missionnaire que vous accomplissez, en obéissance à l'ordre du Christ, Sauveur de tous les hommes, vous contribuez à apporter la "Bonne Nouvelle" jusqu'aux extrémités de la terre. En effet, le Christ, le Vivant, continue d'offrir à tous, sans distinction, son message de salut.

3. L'espérance, dont vous êtes les messagers, est celle qui naît de la mort et de la résurrection du Christ. C'est pourquoi vous devez avoir une considération particulière pour les peuples du monde où la douleur est la plus grande et les nécessités sont les plus urgentes:  les populations de ce que l'on appelle le Tiers-Monde. Votre engagement est aux côtés des missionnaires de l'Evangile, qui prêchent la solidarité et l'amour et se sacrifient pour la paix, en allant parfois jusqu'au don de leur vie pour l'"amour du Christ [qui les] presse" (2 Co 5, 14).

Vous êtes donc les Cyrénéens qui aident le Sauveur à porter sa Croix dans chaque personne qui souffre et qui meurt. Vous êtes, à tous égards, d'authentiques missionnaires dans un monde désormais mondialisé, dans lequel la souffrance pour la Vérité et la Justice dépasse toutes les frontières nationales.

Lorsque vous vous préoccupez pour les souffrances d'autres peuples et oeuvrez pour soulager leur grand besoin d'aide, vous oeuvrez également pour aider vos propres peuples à sortir de l'égoïsme étroit, de l'abondance suffocante et de la vacuité de comportements qui sont parfois indignes d'êtres humains. Comme l'écrivait mon vénéré Prédécesseur le Pape Pie XII, il ne s'agit pas seulement de faire l'aumône, mais de remplir un devoir inscrit dans notre identité chrétienne, celui d'aider ceux qui sont dans le besoin.

Soyez donc des annonciateurs de la Résurrection et de la Vie, comme le furent vos fondateurs et fondatrices. C'est à vous qu'il revient d'annoncer, avec toute l'Eglise, le Christ ressuscité. Avec l'Apôtre Jean, vous aussi pouvez dire:  "Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, ce que nos mains ont touché du Verbe de Vie", tout ceci nous vous l'annonçons (1 Jn 1, 1). En effet, lorsque, avec une foi sincère, vous méditez les paroles du Christ et oeuvrez dans son esprit, vous savez que ses paroles s'appliquent à vous:  "Dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait" (Mt 25, 40).

4. Je suis réconforté de savoir que vous procédez actuellement à la mise à jour de vos Statuts. Cela manifeste votre volonté de continuer d'accomplir votre mission de "miséricorde et de paix" toujours plus et toujours mieux. Que l'Esprit du Seigneur ressuscité vous montre, comme aux Apôtres, sa volonté dans le choix de nouvelles voies de coopération à la mission d'apporter la Vérité, la Justice et la Paix selon l'Evangile à tous les hommes de notre temps.

L'objectif de l'Assemblée générale de votre Conseil supérieur n'est autre que la recherche des voies du Seigneur pour une mission renouvelée dans un monde en constante mutation. Vous êtes animés par la préoccupation d'apporter l'amour et la miséricorde à toutes les personnes qui sont frères et soeurs dans l'unique famille humaine. Je vous exhorte donc à collaborer, comme vous le faites, avec la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples, en vue de rechercher constamment de "nouvelles voies" pour l'Evangile. L'animation et la coopération missionnaires sont, en définitive, la raison d'être de votre existence et l'unique but de votre inlassable "souci de toutes les Eglises" (2 Co 11, 28), en vue du salut du monde.

5. Avec cette certitude, je vous adresse mes voeux les plus cordiaux en vue d'un engagement toujours généreux, même face aux difficultés de tout genre. Je suis certain que "les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent" sont également les vôtres (cf. Gaudium et spes, n. 1). Cela, en effet, est le fruit d'une vie dans l'amour "du Père de notre Seigneur Jésus Christ, Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute notre tribulation" (2 Co 1, 3-4).

Que la Bénédiction apostolique que je vous donne de tout coeur, soit le gage de cette consolation divine.

       



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana